Quelle formation pour travailler dans la petite enfance ?

Vous adorez les enfants ? La patience, le calme, l’enthousiasme et un bon relationnel font partie de vos qualités ? Vous rêvez de faire de votre passion votre métier< ? Travailler dans la petite enfance est probablement fait pour vous ! C’est un milieu professionnel d’avenir et de passion, permettant d’être au contact des tout-petits, en crèche, en halte garderie, dans des structures d’accueil pour la jeunesse ou plus largement dans le domaine de la puériculture. Le CAP petite enfance est souvent le premier diplôme auquel on pense lorsqu’il s’agit d’exercer un emploi auprès d’enfants en bas âge. Tour d’horizon des différents métiers et formations de la petite enfance ainsi que des opportunités offertes avec un CAP petite enfance en poche.

 

 

Quels métiers et formations pour travailler dans la petite enfance ?

 

 

Quels sont les métiers de la petite enfance ?

 

 

Si vous voulez travailler dans la petite enfance, de nombreux métiers vous permettent d’évoluer professionnellement au contact des tout-petits, dans des secteurs très variés.

 

Éducation

 

Dans ce secteur, il existe le métier d’éducateur de jeunes enfants, qui s’occupe de l’éveil des petits jusqu’à 6 ans, en crèche ou en halte-garderie, ou d’assistante maternelle, qui garde les enfants à leur domicile.

 

Certains métiers sont spécifiques à la fonction publique territoriale comme celui d’ATSEM (Agent territorial spécialisé d’école maternelle) qui assiste les enseignants en classes maternelles ou le personnel des crèches, des haltes-garderies ou des centres de loisirs.

 

Santé

 

Pour agir sur la santé des bébés, il faudra se tourner vers la profession d’auxiliaire de puériculture et de puériculteur, qui interviennent en crèche ou dans les hôpitaux pour apporter aux plus jeunes les soins adaptés.

 

Social, justice, sport et loisir

 

Enfin pour protéger ou divertir les enfants, les métiers d’éducateur pour jeunes enfants (EJE) ou de moniteur éducateur sont à envisager. Ils interviennent dans des structures sociales, du ministère de la Justice ou en centre de loisir.

 

D’autres métiers permettent d’intervenir auprès des enfants, mais sans être exclusivement réservés au moins de 6 ans : professeur des écoles, infirmier, pédiatre, ostéopathe, psychomotricien, orthophoniste, éducateur spécialisé, juge pour enfant, animateur, etc.

 

Quelle formation petite enfance choisir ?

 

Une grande partie des métiers de la petite enfance est accessible par des concours et diplômes d’État spécifiques, comme auxiliaire de puériculture, ATSEM et EJE, ou nécessite l’obtention d’un agrément de l’État, comme assistante maternelle.

 

D’autres métiers demandent plus d’années d’études, comme celui de puériculteur/puéricultrice, qui doit avoir un diplôme d’infirmière ou de sage-femme.

 

Toutefois, le CAP Accompagnant éducatif en petite enfance (AEPE) est le premier diplôme permettant de travailler dans la petite enfance pour avoir une première expérience au contact des plus jeunes, avant l’obtention d’autres diplômes, concours ou agréments.

 

Quels métiers peut-on exercer avec un CAP petite enfance ?

 

 

Les métiers du CAP petite enfance

 

Le titulaire d’un CAP petite enfance (ou AEPE) est un professionnel de l’accueil et de la garde des enfants de moins de 6 ans. Il (ou elle) peut donc travailler dans tous les métiers où il faut se soucier des besoins fondamentaux des enfants en bas âges. Il est chargé de les nourrir, les changer, les éveiller et de pourvoir à leurs besoins d’un point de vue affectif et intellectuel pour les amener à développer leur autonomie. Enfin, il assure l’entretien des équipements et des locaux d’accueil des enfants.

 

La porte d’entrée à d’autres métiers

 

Le CAP petite enfance est un excellent premier diplôme pour préparer et poursuivre ses études dans des métiers au contact des plus jeunes. En effet, le titulaire d’un CAP Petite enfance pourra envisager, après l’obtention du diplôme ou une première expérience professionnelle auprès des tout-petits, de devenir :

  • auxiliaire de puériculture : les titulaires du CAP petite enfance sont dispensés de l’épreuve d’admissibilité ;
  • assistante maternelle : aucun diplôme n’est exigé, mais il faut avoir une expérience auprès des enfants, les titulaires du CAP peuvent plus facilement postuler et obtenir l’agrément ;
  • ATSEM : le CAP petite enfance permet de passer le concours externe de la fonction publique ;
  • éducateur de jeunes enfants : le CAP permet d’accéder à la formation au diplôme d’État.

 

Quelles compétences pour travailler dans la petite enfance ?

 

À ce stade vous vous demandez peut-être si ces métiers sont faits pour vous ? Certaines compétences et appétences sont en effet essentielles pour travailler auprès d’enfants en bas âge.

 

La patience, l’autonomie et le sang-froid sont nécessaires pour gérer toutes les situations inattendues et garantir la sécurité des plus jeunes. Faire preuve d’autorité est également fondamental. La pédagogie et la créativité sont aussi un vrai plus pour expliquer les choses de façon simple et proposer des activités originales et stimulantes. Enfin, il est indispensable de savoir prendre du recul pour s’occuper de jeunes enfants sans prendre la place de leurs parents.

 

Vous pensez avoir les qualités nécessaires pour accompagner, éduquer ou prendre soin des plus petits ? Vous rêvez de travailler dans la petite enfance ? De nombreux métiers de la petite enfance sont toujours très recherchés. Malgré le contexte économique, les emplois ne manquent pas dans de nombreuses structures !

 

N’attendez plus et faites une demande de documentation pour faire de votre passion votre métier, en passant le CAP Petite Enfance avec Akalis, membre du Collège de Paris.

Les dernières actualités :